Méditation par le pasteur Esther Mélanie Boulineau

Jean 20, 19-23

Que la paix soit avec vous !

 

Alors que les disciples du Christ sont enfermés dans une maison, Jésus leur apparaît et leur dit : « Shalom » : « Que la paix soit avec vous ! ». Dans le langage biblique, la paix c’est ce sentiment qui vient de Dieu et qui change complètement la réalité humaine. L’évangéliste Jean nous raconte que Jésus souffla alors l’Esprit de paix sur ses disciples. Le souffle ne se voit pas. On ne l’entend pas.  On ne peut pas le saisir. Et pourtant, quand il arrive sur vous, il s’empare de tout votre être et vous pénètre. Grâce à l’Esprit de paix qu’ils reçoivent, les disciples du Christ réalisent que tout est possible. Jésus, leur Maître, mort sur la Croix, est bien vivant et, surtout, il se trouve à leurs côtés dans cette maison où ils sont enfermés.

 

Dès lors, le Christ Ressuscité, les ressuscite. Il les réveille, les relève et les remet en marche, en leur redonnant confiance. C’est alors que l’Esprit de paix envahit tout leur être et les rend sereins. L’Esprit que souffle Jésus Christ est cette force qui vient et qui pénètre jusqu’au plus profond de votre âme pour vous redonner vie, lorsque vous êtes en mal de vivre. La paix qui vient de Dieu permet à l’être humain de faire face aux tempêtes qui secouent sa vie, sans tomber complètement dans le désespoir.

 

Comme Jésus le Ressuscité est apparu à ses disciples pour leur donner la paix du cœur au moment où ils étaient désespérés et envahis par la peur, Christ prévoit pour chacun de nous, un temps pour nous visiter. Il prévoit des moments où il vient dans notre maison pour prendre personnellement soin de nous et nous assister dans les moments difficiles. Il prévoit des moments où il vient prendre en charge, cette partie de nous-mêmes qui est en souffrance. Jésus vient vers nous pour nous redonner vie, pour nous redonner le souffle de Dieu, alors même que nous sommes désespérés et perdus. Il traverse notre passé pour souffler de la vie sur le présent qui est le nôtre. C’est ce souffle de Dieu qui peut panser nos blessures les plus profondes. Nul ne peut réellement vivre en restant bloqué sur ce qu’il a vécu dans sa vie passée.

 

Le souffle de Dieu permet d’aller au fond de soi pour comprendre ce qui nous enferme, ce qui nous empêche d’avancer sereinement dans la vie. Ce souffle peut aider chacun à se confronter à ses zones d’ombres, afin de trouver l’apaisement pour le présent comme pour le futur. L’Esprit de paix que souffle le Christ permet le désarmement intérieur et le lâcher prise. Comme pour les disciples, l’Esprit de paix enlève la peur et libère l’homme.

 

Tant que nous aurons besoin de nous « rassurer » en plaçant des verrous à notre porte, en instaurant des règles pour régir nos relations avec les autres, nous vivrons dans la peur. En revanche, l’Esprit de paix nous rend libres et capables d’aller vers l’autre sans préjugés. La relation avec mon prochain devient alors à nouveau possible, possible parce que je suis en paix avec moi-même. Dieu en Jésus Christ nous invite au dépouillement intérieur. Il nous invite au lâcher prise. Comme il a fait avec ses disciples enfermés dans la peur, le Christ Ressuscité rejoint chacun de nous dans ses propres peurs et ses propres enfermements. Il vient nous donner sa Paix pour que la vie re-devienne possible. Dans la traversée de nos déserts, au cœur de l’épreuve, quel que soit ce que nous vivons, que la paix de Dieu en Jésus Christ demeure toujours en nous !

 

Esther Mélanie Boulineau